Sans Cloud : pas d’objets connectés !

Nous sommes tous de plus en plus impactés par les objets connectés dans notre quotidien. Qu’il s’agisse d’un bracelet connecté pour suivre votre activité physique ou d’un drone vous permettant de prendre un peu de hauteur, les objets connectés font désormais partie de notre quotidien. En 2017, l’IoT (Internet of Things) devient réalité et le Cloud est une composante indispensable à son utilisation et à son avenir.

Le Cloud : le stockage des données

Le Cloud est parfaitement adapté aux objets connectés de par sa capacité de stockage illimitée et adaptative. L’objet en lui-même n’a pas besoin d’être pourvu d’un très fort potentiel de stockage, tant qu’il est connecté à Internet et plus particulièrement au Cloud : la charge peut donc être transférée dans le nuage. De cette manière, le Cloud permet de rendre l’objet plus efficient : moins de stockage, donc moins de composants.

Evolutivité de l’objet

Dans le même esprit, le Cloud permet de lutter contre l’obsolescence programmée. Les objets sont plus simples mais plus évolutifs. L’objet en lui-même ne subira pas de modifications mais son système d’exploitation (OS) sera mis à jour régulièrement ce qui lui permettra de s’adapter aux évolutions techniques du marché et d’acquérir de nouvelles fonctionnalités.

La sécurité du Cloud

Les objets connectés peuvent être intrusifs. Aussi, les données collectés sur les utilisateurs sont sensibles et doivent être stockées avec soin. En cas de vol, la plupart de ces objets ne sont pas lisibles et leurs données ne sont pas exploitables par un tiers. En garantissant le stockage de ces données dans le Cloud, l’objet protège également son utilisateur contre la perte de données sensibles.
Grâce à son compte personnel, protégé par un mot de passe, l’utilisateur peut généralement récupérer ses données voire les supprimer à distance.


Le cloud apporte de nombreux avantages à l’utilisation d’objets connectés. Les entreprises l’ont compris et certains fournisseurs sont même allés plus loin en proposant des plates-formes cloud spécialisées dans les objets connectés. C’est le cas par exemple de Fujitsu qui a élaboré un tableau de bord et plusieurs interfaces de programmation applicatives (API) permettant de collecter, analyser et gérer des données en temps réel. Avec VTX Cloud, vos données sont stockées dans le cloud en Suisse : une raison de plus d’opter pour le cloud !

Les commentaires sont clos